Bonne question! La tendance populaire veut que ce soit le vendeur qui fournisse le certificat de localisation. Toutefois, il n’y a pas de loi écrite qui le stipule.

Pour un acheteur, c’est plus accommodant d’avoir ce document en main au moment de faire l’offre d’achat. Il en aura besoin pour obtenir un financement hypothécaire. Effectivement, l’institution financière exige le certificat de localisation.

Rappelez-vous : Pas de certificat de localisation, pas de prêt hypothécaire.  

Dans le cas d’une reprise de finance, d’une vente sous contrôle de la justice ou d’une vente par un syndic, ceux-ci ne fourniront pas de certificat de localisation. Dans un cas semblable, lorsque l’acheteur fait son offre d’achat, il doit prévoir un montant pour payer les coûts d’émission d’un certificat de localisation.

Selon vous, est-ce que tous les certificats de localisation sont produits au même prix? Hé bien non! Le coût dépend du travail à effectuer. Par exemple, pour une résidence située en bordure d’une rivière, les coûts seront plus élevés car la tâche nécessite plus de travail. Pour avoir une idée des coûts pour votre certificat de localisation, c’est simple! Vous pouvez consulter un arpenteur-géomètre.

En espérant que cette capsule immobilière vous a aidé dans la transaction de votre propriété. Vous avez d’autres questions immobilières? Ça tombe bien, nous avons sûrement les réponses! Contactez-nous, nous sommes là pour ça!

Pour visualiser nos propriétés à vendre, cliquez ici.

À bientôt,

Manon, votre courtier immobilier

À propos de l'auteur
29 articles à son actif

MANON FORTIER

121 queries in 0,962 seconds.
À propos de ce site
Outils